Se protéger de l'usurpation d'identité

La journée commence comme n'importe quel autre. Vous êtes sur le chemin du travail et vous réalisez que vous devez faire un arrêt rapide à la station service avant d'être complètement à sec. Vous remplissez le réservoir, une fois à l'intérieur, vous prenez un café et un journal. Vous présentez votre carte de crédit au caissier et vous restez abasourdi lorsqu'il vous annonce qu'elle est rejetée. À mesure que la vague d'embarras vous gagne, vous cherchez dans vos poches pour trouver assez d'espèces pour couvrir la note. Sur le chemin, vous vous arrêtez au guichet pour remplacer l'argent que vous aviez sur vous et là, horreur, l'écran vous annonce que les fonds sont insuffisants. Désormais paniqué, vous arrivez au bureau et vérifiez immédiatement votre solde et vos relevés en ligne. 
Votre compte courant est à découvert, ce qui signifie qu'une erreur s'est produite parce que vous savez qu'il doit y avoir assez pour payer la prochaine mensualité de la maison. Votre relevé montre plusieurs centaines d'euros d'achats effectués au cours des deux dernières semaines. Vous savez que vous ne les avez pas faits. Lorsque finalement, vous appelez la banque pour découvrir ce qui se passe, le responsable de votre compte vous annonce que le prêt que vous venez de demander est refusé. Parce que vous avez demandé des prêts dans de nombreux autres endroits au cours du mois dernier, ils refusent de vous accorder un prêt, en raison de votre charge de dettes actuelle. 
Avec la tête qui tourne et des pensées qui fusent par million, vous réalisez finalement… que vous venez d'être victime d'une usurpation d'identité.
33 pages

Contact

Boutique Bien-Être 131 Langevin
Québec
info@boutiquebienetre.org